Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.

Engagements de diffusion

Suite à l'accord interprofessionnel du 13 mai 2016 et la recommandation conjointe du Comité de concertation pour la diffusion numérique en salles et de la Médiatrice du Cinéma du 31 août 2016, les distributeurs s'engagent, pour les films art et essai porteurs dont le plan de diffusion en sortie nationale est compris entre 175 cinémas et 250, à consacrer a minima 17% de ce plan de sortie aux cinémas situés dans les agglomérations de moins de 50 000 habitants. Pour les films art et essai "porteurs" dont le plan de diffusion en sortie nationale est supérieur à 250 cinémas,  les distributeurs s'engagent à réserver 25% de ce plan de sortie aux cinémas situés dans les agglomérations de moins de 50 000 habitants.

Le non-respect de ces engagements constitue dorénavant l’un des critères d’appréciation pour l’attribution des aides accordées par le CNC dans le cadre du dispositif d’aide sélective à la distribution.

Dans le cadre de ses nouvelles missions l’ADRC propose, depuis décembre 2019, d’accompagner les distributeurs et de les aider à respecter ces engagements de diffusion. Ce nouveau dispositif de l’Agence est accessible à tous les distributeurs et se déroule en deux temps :

  1. L’Agence contacte les distributeurs (au plus tard 2 mois avant la sortie du film) et met à leur disposition une liste indicative de cinémas se trouvant dans des agglomérations de moins de 50000 habitants, afin de les aider à compléter leur plan de sortie.
    Cette liste indicative sera élaborée en tenant compte de l’importance du nombre d’entrées réalisées par le cinéma et sur son accès aux sorties nationales. Elle contiendra également des informations sur l’existence du classement art et essai de la salle et de ses labels éventuels, et sera mise à jour mensuellement en fonction de l’ouverture-extension/fermeture de cinémas dans ces agglomérations. Si les distributeurs choisissent certains de ces cinémas pour compléter leur plan de diffusion initial ils en informent simplement l’ADRC.
     
  2. L’ADRC propose, pour les distributeurs qui le souhaitent, de fournir des circulations et programmations à partir de la deuxième ou de la troisième semaine d’exploitation, au bénéfice de salles adhérentes à l’Agence et situées dans des villes réalisant moins de 50000 entrées, pour aider à compléter certaines sorties nationales.
    Ce second volet ne comporte aucune obligation pour les distributeurs qui disposeront d’un mois après avoir été contactés pour signaler s’ils souhaitent bénéficier de ces circulations. Ils communiquent alors à l’ADRC les salles choisies dans la liste et servies en sortie nationale, et le nombre de circulations souhaitées.