Aller au contenu principal

Cap sur l'aventure

dans le cinéma documentaire

Cette conférence de Bamchade Pourvali accompagne trois courts métrages qui traduisent différentes approches du documentaire : le film ethnologique, le documentaire utopique et social, et le film écologique. Produites par Argos Films et rassemblant trois grands noms du documentaire : Mario Ruspoli, Joris Ivens et Chris Marker, ces oeuvres interrogent aussi bien la vie d'une communauté, d'une ville que l'avenir de la planète.

 

Tournés sur trois décennies, Les hommes de la baleine (1956), A Valparaiso (1962) et Vive la baleine (1972), proposent un tour du monde maritime sur la relation de l'homme à la nature. Qu'il s'agisse des pécheurs des Açores au milieu des années 1950, des habitants de Valparaiso au début des années 1960, ou de l'évolution de la pêche industrielle dans les années 1970, ces trois films mettent en lumière la lutte, l'harmonie ou la destruction dont l'homme est capable vis à vis des autres espèces, notamment du plus grand des mammifères : la baleine dont la relation à l'homme revêt un caractère réellement mythologique.


PLAN DE L’INTERVENTION

PRÉSENTATION 

Éléments de contexte avant la projection 

  • Mario Ruspoli, Joris Ivens, Chris Marker, l’aventure de trois cinéastes au sein d’Argos Film.
  • Trois pratiques du cinéma documentaire : le film ethnologique, le film de voyage, le film écologique.
  • La mer comme lieu de l’aventure.
  • La baleine et l’homme, une relation mythologique.

INTERVENTION

Après la projection : 

  • Chris Marker, le commentateur des trois films. 
  • ​​Mario Ruspoli, l’attrait du cinéma direct.
  • Joris Ivens, cinéaste politique et poétique.
  • Un tour du monde maritime.
  • La relation entre l’homme et l’animal sur trois décennies : de l’harmonie à la destruction.

CONCLUSION

  • Un regard sur l’avenir des hommes et de la planète.

CINE-CONFÉRENCE JEUNE PUBLIC 

Une intervention pour le jeune public (à partir de 14 ans) appuiera davantage sur les thématiques suivantes :

  • Le pouvoir des mots, sons, chansons et musiques sur les images.
  • L’immersion d’une caméra embarquée dans Les Hommes de la Baleine.
  • Le passage du noir et blanc à la couleur et du documentaire à la fiction dans À Valparaiso.
  • Les jeux de la voix masculine et féminine dans Vive la Baleine.

LES CONDITIONS DE LOCATION 

Les projections donnent lieu à une déclaration des recettes selon la procédure commerciale habituelle (billetterie CNC). Ce film ne fait pas l’objet de minimum garanti (partage des recettes à hauteur de 50 %).

TARIFS ET MODALITÉS DE REMUNÉRATION

L’ADRC en partenariat avec la Cinémathèque du Documentaire propose et finance 15 ciné- conférences au cours de la saison 2021 (notamment dans le cadre du Festival Play It Again !). 
 

  • L’ADRC et La Cinémathèque pourront prendre en charge la rémunération et les frais de déplacement de l’intervenant.
  • À charge pour la salle d'accueillir l'intervenant (Hébergement et repas).

FICHE TECHNIQUE

  • un micro, selon la taille de la salle
  • un vidéoprojecteur ou projecteur numérique pour la diffusion des extraits qui accompagneront la ciné-conférence. Les extraits seront diffusés (de préférence en DCP) au fur et à mesure de l’exposé, ce qui nécessitera donc la présence d’un projectionniste.

PRÉSENTATION DE L’INTERVENANT

Bamchade Pourvali est docteur en cinéma, spécialiste de l’essai filmé et du cinéma iranien, il dirige le site Iran ciné panorama . ATER à l’Université Gustave Eiffel, après avoir enseigné à l’École Polytechnique, il est l’auteur d’ouvrages consacrés à Chris Marker (Cahiers du cinéma, 2003), Jean-Luc Godard (Séguier, 2006) et Wong Kar-wai (l’Amandier, 2007), ainsi que de dossiers pédagogiques sur L’Homme à la caméra de Dziga Vertov, Iranien de Mehran Tamadon et My Sweet Pepper Land d’Hiner  Saleem.

La ciné-conférence "Cap sur l'aventure dans le cinéma documentaire" créée et animée par Bamchade Pourvali est proposée par l'ADRC et la Cinémathèque du documentaire à l'occasion de la 7ème édition du Festival Play It Again (15/28 septembre).


Contacts
Rodolphe Lerambert 
Anne Rioche 
patrimoine@adrc-asso.org
Tél : 01 56 89 20 30