Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
Hommage Publié le 09/07/2019

Hommage à Philippe Stellati

Défenseur du cinéma art et essai

Philippe Stellati, délégué culturel de la Ligue de l'Enseignement de Lot-et-Garonne est décédé dans la nuit précédant l’ouverture du Festival Cap aux Bords de Sainte-Livrade-sur-Lot, dont il était l’organisateur. 

Né à Villeneuve sur Lot, enseignant dans les années 1980 et diplômé des sciences de l’éducation, il s’investit au sein de la Fédération des œuvres laïques à partir de 1992 et devient délégué culturel du Lot et Garonne. Passionné de documentaires, des films de Kiarostami et d’un cinéma exigeant, il n’a eu de cesse de promouvoir  le cinéma comme un outil privilégié dans l’éducation populaire et de lien social. Il avait acquis une notoriété dans son département et bien au-delà. La très grande majorité des cinémas du département lui doivent leur naissance, l’accompagnement de leurs équipes, ou la diversification de leurs actions  (Marmande, Monsempron-Libos, Casteljaloux, Sainte-Livrade, Miramont-de-Guyenne, Nérac, Les Montreurs d’images à Agen). Il pilotait les dispositifs d’éducation à l’image et a collaboré avec tous les acteurs de la filière cinéma (Ecrans 47, BAT 47).

Nous perdons un infatigable et formidable militant des cinémas de proximités dans les territoires ruraux. Il était toujours prêt à accompagner les cinémas et les élus locaux avec une culture des valeurs humaines. Il aurait joué un rôle important aux assises du cinéma en Lot et Garonne qu’organise Ecrans 47 en septembre prochain.

Au nom de l’ADRC, nous adressons toutes nos condoléances à sa famille, et à ses nombreux compagnons de route pour la diffusion du cinéma et le maillage du territoire.