Aller au contenu principal

Ida Lupino

Pionnière du cinéma indépendant américain

L’auteure du Voyage de la peur joua d’abord la comédie chez Michael Curtiz, Raoul Walsh, Nicholas Ray, Robert Aldrich ou Fritz Lang, avant de s’imposer en tant que réalisatrice, scénariste et productrice dans un milieu dirigé exclusivement par des hommes. Entre 1949 et 1953, elle réalise des films à fleur de peau sur des sujets peu conventionnels : le viol, l’adultère, la maladie… Cette rétrospective permet de (re)découvrir une actrice de l’âge classique d’Hollywood (Le Vaisseau fantôme) mais aussi une grande cinéaste, indépendante, engagée et féministe dont l’oeuvre majeure reste encore rare et méconnue.

Je n’ai jamais rencontré Ida Lupino mais j’en ai toujours rêvé. On se souvient de son travail d’actrice exigeant et rayonnant, mais ses magnifiques réussites de cinéaste sont un peu restées dans l’ombre. Elle fut une véritable pionnière.
Martin Scorsese


Vous êtes adhérent à l'ADRC  ?
vous souhaitez programmer les films et bénéficier d'un accompagnement  ?
  
> Diffusion ADRC en DCP 
> Document d'accompagnement disponible gratuitement  [distri-service.com]
> Possibilité de rencontres et débats proposés à des conditions aménagées
- Ciné-Débats avec Yola Le Caïnec  
- Atelier-conférence autour de la thématique des femmes au cinéma
en partenariat avec l'association Les Grands Espaces.
contactez-nous​

Rétrospective en six films 
présentée en partenariat avec
Les Films du Camélia
 et accompagnée par
Théâtre du Temple
et Warner Bros

Films du cycle