Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
Dossier

Accessibilité

Présentation générale

L’ensemble des départements d’activités de l’ADRC participe à l’information et au conseil de ses interlocuteurs pour l’accessibilité des salles et des œuvres cinématographique, avec l’objectif de rendre effective la  Loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » :

« Est considéré comme accessible aux personnes handicapées, tout bâtiment permettant dans des conditions normales de fonctionnement à des personnes handicapées, avec la plus grande autonomie possible, de circuler, d’accéder aux locaux et équipements, de se repérer, de communiquer et de bénéficier des prestations en vue desquelles cet établissement a été conçu


Législation

Depuis l’ordonnance du 26 septembre 2014 (Consulter le texte sur Legifrance) les établissements qui ne sont pas accessibles doivent élaborer un agenda d'accessibilité programmée (ADAP) avant le 27 septembre 2015 afin de proposer un calendrier de mise en accessibilité. Le contenu de la demande d'ADAP a été précisé par le décret du 6 novembre 2014. Le dossier à déposer comprend plusieurs éléments :

  • Etat des lieux,
  • Définition des travaux,
  • Evaluation des budgets,
  • Planification et calendrier.

Différents formulaires CERFA selon la situation donnée permettent de déposer cette demande. Le non-respect de l’engagement rendrait l’établissement de nouveau passible de recours.

Ces formulaires sont consultables sur le site de la DMA (délégation ministérielle à l’accessibilité).

Une réforme des textes réglementaires a été entreprise depuis 2014 introduisant certaines adaptations à prendre en compte :

  • Etablissements existants (Arrêté du 8 décembre 2014). Consulter le texte sur Legifrance
  • Etablissements neufs (texte en cours de rédaction). Le texte actuel reste applicable (Arrêté du 1er août 2006)
  • Etablissements à prestation sonore et visuelle (texte en cours de rédaction commun aux secteurs cinéma et spectacle vivant). Ce texte s’intéressera notamment aux équipements permettant l’accessibilité aux œuvres

Accès des salles

La mise en accessibilité d’un cinéma génère souvent une restructuration globale, ce qui nécessite de mener une réflexion sur l’organisation et les flux du public dans l’établissement.

Conseil

Par le concours de ses architectes-conseils, l’ADRC contribue à la prise en compte des questions d’accessibilité dans ses missions d’études et de diagnostic auprès des exploitants et collectivités.

Salles de cinéma/Conseils et assistance

Expertise

Le responsable du département Études mène une sensibilisation à ces questions dans différentes formations destinées à de futurs exploitants (Fémis, Ufolim) ou élus locaux.

Salles de cinéma/Formation et sensibilisation

De même, le responsable du département représente l’ADRC au sein du Groupe Accessibilité du CNC en tant qu’expert.

Contributions

L’ADRC a contribué et contribue actuellement à plusieurs publications :  


Accès aux films

Équipements

Les salles de cinéma, comme tous les Etablissements Recevant du Public (ERP), sont concernées par la Loi de 2005, non seulement pour l’accueil, les circulations, les places des spectateurs mais également pour les films.

À la demande du CNC, dans le cadre du groupe de travail « Accessibilité des salles de cinéma », l’ADRC s’engage à jouer un rôle précurseur auprès des acteurs de la diffusion cinématographique en signalant systématiquement la mention de disponibilité (sous-titrage et/ou audiodescription) des films sur lesquels l’ADRC intervient.

Procédés d’accessibilité sensorielle à destination des spectateurs présentant des handicaps visuels et auditifs :

  • Le sous-titrage pour sourds et malentendants (ST-SME)

Le sous-titrage consiste à restituer par écrit l’essentiel des informations sonores (dialogues à l’écran et hors champ, bruits non visibles, bande-son...). Il y a deux façons de diffuser ces sous-titres :

  • le sous-titrage collectif sur grand écran, solution privilégiée aujourd’hui.
  • le sous-titrage individuel sur un écran portatif personnel ou dans des verres de lunettes spéciales, solution non testé, ni encore utilisé en France
     
  • Le renforcement sonore

Les spectateurs non appareillés peuvent utiliser un casque audio, ou une boucle d’induction peut être installée dans la salle de cinéma. Le son circule dans un fil électrique placé tout autour des murs de la salle. Toute personne placée à l’intérieur de cette boucle et munie d’une prothèse auditive peut recevoir le son diffusé dans le fil sous forme amplifiée.

  • L’audiodescription pour les aveugles et malvoyants (AD)

Cet outil permet aux spectateurs aveugles ou malvoyants de comprendre un film grâce un commentaire diffusé dans un casque audio leur décrivant les éléments visuels et les actions pendant les passages sans dialogues.

• Aides du CNC

L’aide automatique et l’aide sélective à la modernisation et création de salles est ouverte aux dépenses concernant le matériel permettant la diffusion de films sous-titrés et audio-décrits.


Accessibilité des copies ADRC

  • Statistiques

Depuis 2013, le département diffusion (films d’exclusivité) relève les informations d’accessibilité sensorielle sur les films faisant l’objet de circulations Adrc.

Ce relevé ne prend pas en compte les films sortis sans l’accompagnement de l’adrc. Sans être exhaustif, cet échantillon permet cependant de mesurer l’évolution de l’offre d’accessibilité sensorielle des films.

Corpus de  968 films depuis le 10 juillet 2013. Dernière mise à jour le 27 décembre 2017.

On entend par « accessible », les films disponibles en versions AD et/ou ST-SME

  • En moyenne depuis 2013, 41% des films sont accessibles (397 sur 968).
     
  • Accessibilité selon le nombre d’écrans en sortie nationale (SN) :
    On observe une meilleure accessibilité sur les sorties larges.
    86% des films  sortis sur plus de 350 écrans en SN sont accessibles.
    80% des films sortis sur plus de 200 écrans en SN.
    29% des films sortis sur moins de 200 écrans en SN.
    14% des films sortis sur moins de 80 écrans en SN.
     
  • Accessibilité des films recommandé art et essai (A&E)
    On observe une moindre accessibilité des films A&E.
    34 % des films recommandés art et essai sont accessibles
    75% des films non recommandés sont accessibles.
    50% des films A&E à diffusion moyenne (80 à 300 écrans en SN), qui sont le cœur de l’activité de l’Adrc.
    34% des films soutenus par le Groupe Actions Promotion de l’AFCAE (122 films).
     
  • Accessibilité selon la nationalité des films
    70 % des films français sont accessibles
    11% des films européens non-français.
    12% des films des États-Unis
    5% des films de nationalités hors Europe et États-Unis.
     
  • Évolution de l’accessibilité des films entre janvier 2014 et décembre 2017

 

  • Films de patrimoine

Liste des films de patrimoine disponibles auprès de l’ADRC en version AD et/ou ST-SME.

Liste des films accessibles


Informations et partenaires
 

  • Prochaines sorties

Retrouvez, tous les moins, les prochains films accessibles sur Ciné-sens.

 

  • Partenariats

Ciné-Sens
www.cine-sens.fr

L’Association Ciné-Sens qui vise à développer l’accessibilité du cinéma aux porteurs de handicap sensoriel relaye événements, initiatives, retours d’expériences.
L’ADRC et Ciné-sens s’associent à l’occasion de journées professionnelles pour informer notamment les exploitants des films accessibles aux sourds et malentendants, et aux aveugles et malvoyants.


Ciné-Ma Différence
www.cinemadifference.com

L’Association Ciné-ma différence rend le cinéma accessible à des enfants et adultes autistes, polyhandicapés, avec un handicap mental, ou des troubles psychiques. Grâce à un accueil chaleureux par des bénévoles formés et à l’information de l’ensemble du public de la salle, personnes handicapées et personnes sans handicap peuvent partager ensemble le plaisir du cinéma.
Le département  Patrimoine de l’ADRC s’associe à Ciné-ma différence pour proposer des séances de films et de ciné-concerts ouvertes à tous.

 

  • Liens

CNC
www.cnc.fr/web/fr/accessibilite

FNCF
www.fncf.org/online/pid41/accessibilite

Retour d’image
retourdimage.eu

Ciné ST
www.cinest.fr
Un site qui recense les films français en version sous-titrée, accessibles au cinéma aux personnes sourdes et malentendantes ainsi qu’aux personnes âgées et étrangères via le sous-titrage.


AFA,
audiodescriptionfrance.wordpress.com
 

AFIDEO
www.afideo.org
L’Association Française pour l'Information et la Défense des sourds s'Exprimant Oralement a créé un flyer expliquant comment assurer l'accessibilité dans les cinémas pour les personnes sourdes ou malentendantes.