Aller au contenu principal

Kinuyo Tanaka

Ciné-conférences

À l'occasion de la rétrospective "Kinuyo Tanaka, réalisatrice de l'âge d'or du cinéma japonais", l'ADRC et l'AFCAE s'associent et proposent aux salles adhérentes, une tournée de ciné-conférences sur l'oeuvre de la "mère du cinéma japonais".  

Animées par Pascal-Alex Vincent (cinéaste et enseignant à l'Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle) et Yola Le Caïnec (enseignante en classes préparatoires, lettres, philosophie et cinéma à Rennes), ces interventions prennent la forme de conférences de 30 à 45 minutes, proposées en accompagnement des six films de la rétrospective (au cinéma le 16 février 2022).  Les salles adhérentes à l’AFCAE et à l’ADRC intéressées sont invitées à retourner le formulaire de candidature ci-contre. 

 

En 1953, Kinuyo Tanaka décide de passer derrière la caméra, devenant ainsi la première femme cinéaste d’après-guerre. Son parcours de réalisatrice fut semé d’embûches. L’actrice put néanmoins diriger avec succès six longs-métrages pour différents studios. Lettre d’amour, mélodrame autour d’un amour perdu, La Lune s’est levée, comédie du sentiment amoureux, « à la Ozu », Maternité éternelle, parcours sensible d’une femme debout dans la tourmente, La Princesse errante, fresque spectaculaire tirée d’une histoire vraie, La Nuit des femmes, édifiant récit du retour à la vie d’une jeune prostituée, et Mademoiselle Ogin, flamboyante odyssée amoureuse en costume, sont autant d’inoubliables portraits de femmes, portraits qui témoignent d’une voix singulière dans la grande histoire du cinéma japonais classique.

Pascal-Alex Vincent 

 

CONTACTS 

ADRC / Rodolphe Lerambert - Anne Rioche
Tél : 01 56 89 20 30
patrimoine@adrc-asso.org

AFCAE / Julie Aubron
Tél : 01 56 33 13 22
julie.aubron@art-et-essai.org