Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
Rétrospective Publié le 16/04/2019

Federico Fellini

« Quand Fellini rêvait de Picasso »

Federico Fellini, cinéaste du mythique La Dolce vita ou de l’onirique 8 ½, vouait une profonde admiration à Pablo Picasso. Hanté par la figure de l’artiste espagnol, il consigna par le dessin les diverses rencontres qu’il put faire en rêve avec le peintre. L’exposition « Quand Fellini rêvait de Picasso » à La Cinémathèque française s’appuie sur ce dialogue imaginaire pour proposer un parcours à travers les sujets qu’ils chérissaient tant l’un et l’autre : les mythes, la figure féminine, la danse ou l’univers forain.

À l’aune de l’exposition, cette rétrospective initiée par l'Agence propose de (re)découvrir l’oeuvre-fresque de Fellini composée de films aussi variés que La Dolce vita ou Ginger et Fred, Les Clowns ou Satyricon.

À partir du 10 avril

  • La Strada  - 1954 (Les Acacias)
  • Il Bidone - 1955 (Les Acacias)
  • La Dolce vita  - 1959 (Pathé Films)  
  • Huit et demi - 1962  (Gaumont)
  • Les Clowns - 1970 (Les Acacias)
  • Répétition d'orchestre - 1978 (Les Acacias)
  • La Cité des femmes - 1979 (Gaumont)
  • Et vogue le navire -  1982  (Gaumont)
  • Ginger et Fred - 1985 (Les Acacias)

À partir de septembre 2019

  • Satyricon de Federico Fellini – 1969 (Solaris Distribution)

À partir de 2020

  • Les Vitelloni - 1953 (Tamasa)
  • Les Nuits de Cabiria  - 1956 (Tamasa)

 

Et aussi

  • Autour de Fellini

    • Qu'il est étrange de s'appeler Federico de Ettore Scola - 2012 (Carlotta Films)
  • Autour de Picasso

    • Le Mystère Picasso de Henri-Georges Clouzot - 1955 (Gaumont)

 

Conférences en régions en partenariat avec l'AFCAE

L’AFCAE et l’ADRC, proposent à leurs adhérents une tournée de conférences à des conditions aménagées sur l’œuvre de Federico Fellini.
La tournée commencera à partir du 10 avril et se poursuivra jusqu’à la fin de l’année 2019, avec Marie-Pierre Lafargue et Mathias Sabourdin (co-directeurs du Dictionnaire du cinéma Italien.  Nouveau Monde éditions, 2014).

 

Complément de programme numérique

La Dolce Vita de Federico Fellini (Pathé)

Un entretien avec François Aymé (cinéma Jean Eustache à Pessac) réalisé par Laetitia Daleme - production ACPA (CINA) et Imago avec le soutien de l’ADRC

Disponible gratuitement sur cinego.net (rubrique ADRC)

 

Exposition La Dolce vita

Exposition de photographies en partenariat avec la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé.

La Fondation Jérôme Seydoux–Pathé, dépositaire des archives Pathé, conserve désormais le matériel iconographique du film, depuis les négatifs jusqu’aux tirages promotionnels.

Cette exposition présente quelques-uns des négatifs dans leur cadrage original. Certains, inédits, révèlent les détails d’un tournage et les dédales d’une ville où, comme souhaitait le montrer Fellini, La Dolce vita couvait le parfum nerveux du scandale et de la décadence.