Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.

Jean-François Laguionie

Voyageur immobile

 

Des sables de Gwen à la station balnéaire abandonnée de Louise en hiver, de la canopée du Château des singes au dédale vénitien du Tableau, Jean-François Laguionie traverse, tel un John Huston, aussi bien l’espace des grandes solitudes que la scène de théâtre de la comédie humaine, avec une même forme d’absence et d’excuse. Comme un vaisseau esquivant l’engagement du combat et croisant au large, ce cinéma-là vise moins une destination qu’un ailleurs, un mouvement perpétuel, une errance absolue, celle de la vie elle-même qui ne se résout peut-être que dans un échouage final. Une barque vide, couverte d’algues et de coquillages, au terme de La Traversée de l’Atlantique à la rame ; une vieille dame prénommée Louise qui, ayant laissé partir le dernier train, doit passer l’hiver seule, au bord de la mer… La grande sagesse de Jean-François Laguionie, conteur, est de savoir qu’il n’y a pas de terme à l’aventure : il n’y a que des départs. Avec Le Voyage du prince (2019), il a repris une nouvelle fois la mer et s’apprête déjà à embarquer sur un prochain film : Slocum, l’histoire du jeune François et de ses parents qui ont entrepris de construire, dans leur jardin, une réplique du bateau du premier navigateur à avoir accompli un tour du monde en solitaire…

Xavier Kawa-Topor
délégué général de NEF Animation

 

 

 

 

RÉ​TROSPECTIVE

À​ partir du 2 octobre 2019

à l'occasion des rééditions de Gwen, le livre de sable (La Traverse) et de sept courts métrages réunis au sein du programme Les Mondes imaginaires de Jean-François Laguionie (Agence du court métrage).

À​  partir du 4 décembre 2019

à l'occasion de la sortie du dernier film de Jean-François Laguionie co-réalisé avec Xavier Picard Le Voyage du prince (Gebeka Films).

Films du cycle