Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
Jack Arnold

L'Homme qui rétrécit

1h21
1956
Etats-Unis
distribué par : Les Films du Paradoxe
Visa d'exploitation : 19594
DCP
Avec Grant Williams, Randy Stuart, April Kent, Paul Langton, Raymond Bayley, William Schallert
Animation en salle : Atelier Fais moi peur ; Atelier Grand / Petit

En vacances sur un bateau de plaisance, Scott Carey traverse un étrange brouillard. Il remarque peu après que son corps ne cesse de rétrécir, jusqu'au jour où, devenu minuscule et quasi-invisible, il est pourchassé par le chat de la maison et tombe dans la cave.

D'après le roman The Incredible Shrinking Man de Richard Matheson.

 

" Dans L’homme qui rétrécit, comme dans tous mes autres films fantastiques, ce sont les gens qui m’intéressent avant tout (...). Je voulais créer un climat qui vous laisserait imaginer ce que ce serait si vous deveniez minuscule, que les choses banales et courantes de la vie quotidienne deviennent bizarres et menaçantes. Un chat que vous adorez devient un monstre hideux. Une araignée devient la chose la plus terrifiante que vous ayez jamais vue. Je voulais que le public s’identifie à cet homme et sente les mêmes choses que lui. Et je crois y être arrivé."

Jack Arnold 

 

 

 

Animation en salle : Atelier Fais moi peur ; Atelier Grand / Petit