Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
Georg Wilhelm Pabst

Le Journal d'une fille perdue

1h30
1929
distribué par : Tamasa Distribution
Visa d'exploitation : 54017
DCP
Louise Brooks, Sybille Schmitz, Edith Meinhard.
Animation en salle : Ciné-concert

Une jeune fille s'enfuit de la maison de redressement où elle est enfermée, et se réfugie dans une maison close. Elle s'y livre à la prostitution, avant d'épouser un riche aristocrate.

 

Plus que Garbo, le visage, les yeux et les cheveux coupés à la Jeanne d’Arc de Louise Brooks et son sourire. Ceux qui l’ont vue ne peuvent l’oublier. Elle est l’interprète moderne par excellence car elle est comme les statues antiques, hors du temps.
Henri Langlois (1955)

Animation en salle : Ciné-concert

Rétrospective en 8 films au cinéma le 30 octobre
La Rue sans joie - Loulou - le Journal d’une fille perdue
Quatre de l’infanterie - L’Opéra de quat’sous - la Tragédie de la mine
Don Quichotte - C’est arrivé le 20 juillet
Distribution Tamasa avec le soutien du CNC