Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.

Table ronde AFCAE ADRC

Construire ou étendre un cinéma

La salle de cinéma était au centre des Rencontres Art et Essai qui se sont déroulées le mardi 14 mai dernier à Cannes. L’ADRC et l’AFCAE se sont réunies afin d’échanger sur la thématique de la construction ou de l’extension d’un cinéma, au travers des possibilités de financements et des besoins d’investissement. Un sujet essentiel avec l’émergence de nouvelles technologies, l’évolution de la diffusion et la fin inéluctable des VPF.

La table ronde a été introduite par Nadège Lauzzana, Présidente de l’ADRC ; François Aymé, Président de l’AFCAE et Lionel Bertinet, Directeur adjoint du cinéma au CNC.

Modérée par Rafael Maestro, vice-Président de l’AFCAE et Christian Landais, Délégué général de l’ADRC, la rencontre a débuté par la présentation de deux réalisations exemplaires de salles de cinémas Art et Essai :

  • L’extension-restructuration à 2 écrans du cinéma Lux Louis-Delluc, au Buisson-de-Cadouin (Dordogne), présentée par le maire de la commune, M. Jean-Marc Gouin.
  • Le transfert des Navires d’Aubenas (Ardèche) par la construction d’un complexe de nouvelle génération de 6 écrans, présentée par Christophe Maffi, gérant de la SCOP Navires et Président du SLEC.

En appui de ces présentations, des intervenants ont abordé des aspects  méthodologiques ou de possibilités de financement :

  • Christian Landais a évoqué à partir du guide 2019 « Créer ou transformer un cinéma », les études à mener et l’apport architectural dans l’attractivité des cinémas ;
  • Corentin Bichet, chef du service de l’Exploitation au CNC, est revenu sur les possibilités de financement par le compte de soutien automatique à l’exploitation ;
  • François Hitier, DGS de la ville et de l’agglomération de Brive a présenté les aspects juridiques de modes de gestion entre collectivités publiques et exploitations ;
  • Sébastien Saunier, Directeur du crédit aux entreprises de l’IFCIC a rappelé les possibilités d’intervention de cet établissement spécialisé dans les industries culturelles ;
  • Rafael Maestro a rappelé les possibilités de financement par les collectivités territoriales et la nécessité de mettre en place un dialogue avec celles-ci.

Nadège Lauzzana a conclu les débats qui ont réuni une nombreuse assistance au sein de la salle du Soixantième.

LA PRESSE EN PARLE

AFCAE et ADRC font le point sur l'investissement des salles - Le Film Français du 16/05/2019