Aller au contenu principal

Jean-Pierre Melville

La réédition en salles de ses œuvres majeures permet à de nouvelles générations de (re)découvrir un cinéaste qui n’a jamais quitté les feux de l’actualité.

 

Tenu pour le père de la Nouvelle Vague au début des années 1960, Jean-Pierre Melville a subi par la suite le désamour de la critique, avant de devenir la référence majeure d’une nouvelle pléiade de réalisateurs européens, américains et asiatiques. Outre son statut d’auteur de films cultes, il est le maître français qui a inspiré mieux que tout autre les tendances du cinéma contemporain.

Films du cycle